agroupement


agroupement

⇒AGROUPEMENT, subst. masc.
Rare. Action d'agrouper. État de ce qui est agroupé :
L'art de grouper ses paroles et ses pensées exige que la pensée, la phrase et la période s'encadrent de leurs propres formes, subsistent de leur propre masse, et se portent de leur propre poids. La Bruyère, disait Boileau, s'était épargné la peine des transitions. Oui; mais il s'en était donné une autre, celle des aggroupements.
J. JOUBERT, Pensées, t. 2, 1824, p. 66.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. et QUILLET 1965 qui écrivent agroupement.
ARCHIT. Sorte de réunion de colonnes disposées deux à deux, trois à trois.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.
Étymol. ET HIST. — 1824, supra.
Dér. de agrouper; suff. -ment1.
STAT. — Fréq. abs. litt. :1.
BBG. — BÉL. 1957.

agroupement [agʀupmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1824, J. Joubert; de agrouper.
Vx, rare. Réunion de ce qui est agroupé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • agrouper — ⇒AGROUPER, verbe trans. I. Emploi trans. PEINT. Arranger en groupe. Rem. Attesté ds BESCH. 1845, GUÉRIN 1892. Assembler, réunir en groupe. Agrouper des chiffres, des faits (Lar. 19e). Rem. Noté comme vieilli ds DG, ROB., QUILLET 1965. II. Emploi… …   Encyclopédie Universelle

  • Rayo Vallecano de Madrid — Infobox club sportif Rayo Vallecano …   Wikipédia en Français